Que permettre à toutes ces “visions du monde” de fonctionner ensemble tout en gardant leur spécificité, est un atout majeur pour l’entreprise.

Parce qu’il est facile de mesurer aujourd’hui  en terme de temps, d’énergie et d’argent, le coût des relations non coopératives.

Parce que notre expérience nous montre qu’avant de pouvoir améliorer les relations “ clients” ( usagers, patients, résidents …) , il est d’abord nécessaire de nous occuper des relations internes ( collègues, hiérarchie)

Durée

5 jours, 12 participants maximum


Groupe d’entrainement à la pratique: GEP.


Suite à la formation, sur la base du volontariat, les participants peuvent s’inscrire à un « Groupe d’Entrainement à la Pratique ». La fréquence du groupe est à décider ( mensuel ou tous les deux mois). Peut s’inscrire toute personne volontaire ayant suivi les 5 jours de formation initiale

Objectifs de ce groupe de soutien:

Se retrouver entre collègues pour co-construire des réponses aux situations difficiles rencontrées, intégrer le processus, construire le soutien mutuel dans l’entreprise au quotidien, développer de l’autonomie.


Des témoignages : 

« J’ai été tellement secouée par un conflit que je suis restée 1 mois en arrêt maladie. Quelle surprise quand après la formation, j’ai pu naturellement échanger avec ma collègue, et découvrir qu’elle aussi avait été tellement touchée qu’elle a pensé à démissionner de son côté. Nous avons appris à fonctionner autrement et ça marche bien »

Chantal, agent administratif , habitat social


« J’ai appris une clé fondamentale pour mon bien être: comment ne plus prendre personnellement les jugements des autres. Je croyais que les critiques m’étaient destinées, quelle surprise de découvrir qu’en fait l’autre ne parle que de lui , ça change tout pour moi, maintenant je n’ai plus peur de ce que l’autre pense de moi, surtout en réunion d’équipes et pour l’entretien d’évaluation annuel, quel soulagement ! »
                                    Alain , infirmier


“Nous avons appris une posture de dialogue différente pour mieux appréhender les demandes des usagers, nous gagnons en efficacité dès que nous comprenons leurs besoins”

“J’ai découvert qu’en prenant mieux soin de moi quand je me juge, je peux nourrir de l’estime de moi,et donner de l’impulsion dans mon service,
j’ai retrouvé de l’élan dans mon travail”

“L’ambiance dans le service a complètement changé, nous avons appris à nous écouter les uns les autres dans nos spécificités de métiers différents, et du coup nous sommes beaucoup plus créatifs quand nous cherchons ensemble comment mieux fonctionner. C’est tellement moins de pression quand la cooperation entre services remplace la competition.Toute cette énergie disponible pour l’essentiel de notre travail!”

“Nous avions l’habitude d’analyser les problèmes,  et d’aller directement à la solution, en fait nous n’avions pas les bonnes clés. Ce qui permet d’avancer, c’est d’entrer en lien avec les besoins, que ce soient les nôtres ou bien ceux de nos clients.”

“Nous pensions que nous écoutions nos patients d’une manière empathique.Nous mesurons le chemin parcouru , nous savons maintenant nous positionner dans une relation d’aide beaucoup plus juste pour eux dans leur besoin d’autonomie et pour nous dans notre manière de les soutenir”

“ J’ai appris une clé fondamentale pour mon bien être: comment ne plus prendre personnellement les jugements des autres.Je croyais que les critiques m’étaient destinées, quelle surprise de découvrir qu’en fait l’autre ne parle que de lui ,  ça change tout pour moi, maintenant je n’ai plus peur de ce que l’autre pense de moi, quelle liberté ! ”